Phan Thiet & Mui Ne

Phan Thiet est l’une des plus belles stations balnéaires du Vietnam, célèbre pour ses longues plages de sable blanc, le charmant village de pêcheurs et les immenses dunes de sables de Mui Ne, rappelant les paysages désertiques du Sahara et surplombant la mer. Autrefois paisible village de pêcheurs, Phan Thiet est devenu une destination de rêve pour les golfeurs, amateurs de surf, kite surf et planche à voile.

Entre Phan Thiet et Mui Ne, le long de la route 706 s’étend une chaîne de dunes magnifiques, ourlée d’une merveilleuse plage de sable doré plantée de cocotiers. C’est à Mui Ne que se situe la fameuse dune Doi Cat, faisant le bonheur des photographes et des peintres depuis des années. D’autres sites méritent également le détour, comme la fontaine de la Fée, la magique colline de Cat Bay, le belvédère Ong Hoang et la tour cham Po Sha Nu. Le canyon de Suoi Tien constitue un autre site unique en son genre au Vietnam, offrant une promenade bucolique à travers de fabuleux escarpements rocheux de couleurs ocre, rouge, orangé, jaune et blanc, bordés d’une nature verdoyante et ravinés par le ruissellement des eaux menant à une chute d’eau cernée de cocotiers.

La pêche constitue à Mui Ne une véritable tradition séculaire. Une halte dans son port de pêche offre une vue surprenante : des centaines de bateaux de pêche et de kouffas – curieuses petites embarcations de bambou tressé en forme de panier rond – mouillent paisiblement tandis que le reste du port grouille de vie : les femmes aux chapeaux coniques accroupies dans le sable ramassent des coquilles de noix de pétoncles pendant que les hommes préparent leurs filets de pêche ou déballent leurs plus belles prises. La nuit, des centaines de lumières illuminent la mer : ce sont les pêcheurs de calamars qui pêchent aux lanternes.

Mui Ne est également réputée par la sauce de poisson macérée dans des barils durant plusieurs années. Lors de votre visite vous croiserez probablement des dizaines de jarres alignées contenant la saumure de poisson, plus connue sous le nom de nuoc-mâm et très utilisée dans la cuisine vietnamienne.

Si vous en avez l’occasion, parcourez la magnifique route de Nha Trang à Mui Ne, offrant de très beaux paysages dont certains assez authentiques : vastes étendues de rizières verdoyantes déclinant tantôt au jaune sous la course du vent et traversées par un vieux train de marchandises, avec en toile de fond de belles montagnes bleu sombre; maisons sur pilotis plantées çà et là dans des étendues d’eau parsemées d’embarcations typiques, où pêcheurs au filet et en apnée se relayent; chars à bœufs remplis de fagots de riz fraichement récoltés; paysans et agriculteurs au travail dans les champs ; troupeaux de moutons et de chèvres dans des pâturages cernés d’une terre ocre; petites collines jonchées de blocs rocheux brun orangé; ribambelle d’épices séchant à même le sol; bananeraies, cocoteraies, papayeraies et champs de fruits du dragon à perte de vue; femmes aux chapeaux coniques transportant des fruits tropicaux sur leur fameuse palanche…

Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam
Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam Vietnam

Phan Thiet est l’une des plus belles stations balnéaires du Vietnam, célèbre pour ses longues plages de sable blanc, le charmant village de pêcheurs et les immenses dunes de sables de Mui Ne, rappelant les paysages désertiques du Sahara et surplombant la mer. Autrefois paisible village de pêcheurs, Phan Thiet est devenu une destination de rêve pour les golfeurs, amateurs de surf, kite surf et planche à voile.

Entre Phan Thiet et Mui Ne, le long de la route 706 s’étend une chaîne de dunes magnifiques, ourlée d’une merveilleuse plage de sable doré plantée de cocotiers. C’est à Mui Ne que se situe la fameuse dune Doi Cat, faisant le bonheur des photographes et des peintres depuis des années. D’autres sites méritent également le détour, comme la fontaine de la Fée, la magique colline de Cat Bay, le belvédère Ong Hoang et la tour cham Po Sha Nu. Le canyon de Suoi Tien constitue un autre site unique en son genre au Vietnam, offrant une promenade bucolique à travers de fabuleux escarpements rocheux de couleurs ocre, rouge, orangé, jaune et blanc, bordés d’une nature verdoyante et ravinés par le ruissellement des eaux menant à une chute d’eau cernée de cocotiers.

La pêche constitue à Mui Ne une véritable tradition séculaire. Une halte dans son port de pêche offre une vue surprenante : des centaines de bateaux de pêche et de kouffas – curieuses petites embarcations de bambou tressé en forme de panier rond – mouillent paisiblement tandis que le reste du port grouille de vie : les femmes aux chapeaux coniques accroupies dans le sable ramassent des coquilles de noix de pétoncles pendant que les hommes préparent leurs filets de pêche ou déballent leurs plus belles prises. La nuit, des centaines de lumières illuminent la mer : ce sont les pêcheurs de calamars qui pêchent aux lanternes.

Mui Ne est également réputée par la sauce de poisson macérée dans des barils durant plusieurs années. Lors de votre visite vous croiserez probablement des dizaines de jarres alignées contenant la saumure de poisson, plus connue sous le nom de nuoc-mâm et très utilisée dans la cuisine vietnamienne.

Si vous en avez l’occasion, parcourez la magnifique route de Nha Trang à Mui Ne, offrant de très beaux paysages dont certains assez authentiques : vastes étendues de rizières verdoyantes déclinant tantôt au jaune sous la course du vent et traversées par un vieux train de marchandises, avec en toile de fond de belles montagnes bleu sombre; maisons sur pilotis plantées çà et là dans des étendues d’eau parsemées d’embarcations typiques, où pêcheurs au filet et en apnée se relayent; chars à bœufs remplis de fagots de riz fraichement récoltés; paysans et agriculteurs au travail dans les champs ; troupeaux de moutons et de chèvres dans des pâturages cernés d’une terre ocre; petites collines jonchées de blocs rocheux brun orangé; ribambelle d’épices séchant à même le sol; bananeraies, cocoteraies, papayeraies et champs de fruits du dragon à perte de vue; femmes aux chapeaux coniques transportant des fruits tropicaux sur leur fameuse palanche…

Vietnam